Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le 16 Aoû 2018, 04:52



Répondre au sujet  [ 31 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3  Suivante
 métabarons 
Auteur Message
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Oct 2012, 16:02
Messages: 451
Localisation: Ivry sur seine
Message Re: métabarons
Un humain psionique est très bien alors xD

_________________
Blood for Makrag!

BlackDog of the Forgosth Family


03 Jan 2016, 14:01
Profil
Retraité du CA
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Avr 2014, 08:48
Messages: 321
Localisation: Loading
Message Re: métabarons
Je jouerais bien un pseudo social/assassin/sniper, j'ai un concept à tester en tant que perso dans du post apo, si ça te tente bien sur =)

Il est temps pour moi d’arrêter de me battre uniquement au corps à corps dans du post apo futuriste...

_________________
Un levia, c'est toujours mieux que deux !

¤ Responsable Internet ¤
Pour toute question/suggestion, merci de passer par mp


04 Jan 2016, 10:09
Profil
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Sep 2015, 20:31
Messages: 40
Localisation: ici
Message Re: métabarons
bon ... je lis le pavé : "univers des metabarons"

je me cale sur un groupe de pirates débutants ( c'est a dire fauchés :) !! ) non affilé a un groupe "officiel" en extrême limite de l'univers humain ( loin de l'empire et de la SAI , stellcomm facile corrompable, pas de maganats ).
en gros un coin bien ouvert et pas trop rigide en terme de société, avec plein d'explorateurs et d'aventure

les voisins les plus proches seront un groupe planete de coloniaux : les proto-nihil-junkilik dit "P-N-J" ( des adeptes de l'absence de loi et de substances pas forcement licites aux yeux de la SEI ... ils ont un danto-soviet-kamard dit "DSK" qui --auto-censure-- mais qui dirige le tout via des comités de réglo-socialogitique dites CRS ) .
bref j’arrête de m'amuser avec les accronymes ... je vais finir par me faire blacklister MDR

des voisins qui n'aiment pas les pirates forcement , mais qui n'iront pas les chercher juste pour l'honneur ou pas appât des primes offertes par les "gentils donateurs" du groupe.

en bordure des P-N-j , une endo-cité des techno-technos est en construction pour foutre un peu de piquant et d'embrouille avec la SEI qui déboule dans cette zone de la galaxie

je leur offre un coin de l'espace paumés et non cartographié comme repaire ( j'ai pas dis un astéroïde creux avec saut hyper-spatial , faut pas rever !!) , une vaisseau ( une petite poubelle volante qui tombe en panne souvent ;) ) plus un peu de matos récupéré chez leur "donateurs" ( a moitié troué de coup de laser lors des "dons" )


ce background est séduisant ?
comme d'hab , si le MJ "donne" il y a des crasses cachées , mais cela fera des scénarii ...
et j'ai un gros cadeau a donner ( donc forcement sources d'emmerdes infinies faut s'en douter ) un jour au groupe

je reprend l'idée des cartes vu dans la partie starwars de décembre ( je plagie et j'assume , mais 10 cartes c'était trop fort ) pour pimenter le jeu



pour les PJ : je prend un peu de tout , même le robflik rebelle tant que cela tiens la route pour finir dans le groupe des pirates
ancien mercenaire ??? il est passé par la SEI forcement ... après faudra assumer ;)

y compris ( et surtout ) les mutants et les aliens ( tout est libre tant que cela respire de l'air ) , mais je leur réserve a eux seul le pouvoir des psioniques pour "compenser" -- un humain est normal , s'il était psionnique la SEI ou les shabda-oud l'aurait déjà récupéré chez eux après tout

voila pour ce soir

_________________
le D20 spécial AD&D :)


04 Jan 2016, 21:30
Profil
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Oct 2012, 16:02
Messages: 451
Localisation: Ivry sur seine
Message Re: métabarons
Bien un extra-terrestre psionique me va très bien, un mutant? quel genre? comme les psions?

_________________
Blood for Makrag!

BlackDog of the Forgosth Family


05 Jan 2016, 01:11
Profil
Retraité du CA
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Avr 2014, 08:48
Messages: 321
Localisation: Loading
Message Re: métabarons
je reste sur mon idée de départ mais avec une composante tactique si ça ne te dérange pas =)

_________________
Un levia, c'est toujours mieux que deux !

¤ Responsable Internet ¤
Pour toute question/suggestion, merci de passer par mp


05 Jan 2016, 10:46
Profil
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Sep 2015, 20:31
Messages: 40
Localisation: ici
Message Re: métabarons
pas de soucis , on vera si ton idée colle en reelle

mutant = lis les bd , il y a de tout de tete d'escargot à la tete de chien sur corps d'homme

_________________
le D20 spécial AD&D :)


05 Jan 2016, 18:41
Profil
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Oct 2012, 16:02
Messages: 451
Localisation: Ivry sur seine
Message Re: métabarons
La tête de chien sur corps d'homme cela m’intéresse.

_________________
Blood for Makrag!

BlackDog of the Forgosth Family


06 Jan 2016, 08:50
Profil
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juin 2015, 14:24
Messages: 89
Message Re: métabarons
Niveau concept de personnage, J'aimerai faire un endogarde renégat. A voir quelles sont les possibilités de devenir un renégat dans les endogardes : Refus d'exécuter un ordre ? Apparition d'une morale ?

Une possibilité (classique mais indémodable) ce serait : je verrais bien pour ma part un endogarde envoyé avec son équipe pour une expédition punitive sur une planète.

Le seul bémol c'est que malgré le conditionnement réservé aux membres de l'endogarde, les exactions de mes comparses ont choqué mon personnage. Celui-ci blessé et laissé pour mort dans des ruines ou sur un champ de bataille en vient à questionner son rôle et s'attachant aux individus présents (rescapés). Il décide de renier son implication envers l'endogarde. Mais bon, faut bien vivre alors quoi de mieux que de faire ce qu'il a toujours su faire (combattre) mais tout en s'attaquant aux instances de l'imperoratriz et autres grandes factions de l'univers, les maganats etc... Ni une ni deux, il se fait recruter dans un équipage de pirate.

_________________
#JeSuisSchmidt
"Le Futur est à jeter" source anonyme Shadow/BBS-Y2118


06 Jan 2016, 19:52
Profil
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Sep 2015, 20:31
Messages: 40
Localisation: ici
Message Re: métabarons
intéressant , mais non .
les endogardes ont une puce/traceur implantée (cf livre univers ) qui les conditionne des leur première semaine de vie e ... c'est pas starwars 7

un endogarde ça sert l'empire ou ça meure , rien d'autre . il n'y a jamais eu de renégat chez eux , jamais
une blague ( cf livre univers) : qu'est ce qui a plus de sentiments : un robot ou un endogarde ??? ... le robot MDR

donc même avec ton idée, qui est pas mal j'avoue , ça colle pas avec l'univers

idem si tu lis le background pour les mercenaires ... ils sont tous affiliés à la SEI , donc a voir si veux avoir les techno-techno qui te recherche ...

un mentrek déplombé est faisable , c'est même dans les règles
un endogarde renégat , cela n'existe pas , encore désolé

_________________
le D20 spécial AD&D :)


07 Jan 2016, 18:46
Profil
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juin 2015, 14:24
Messages: 89
Message Re: métabarons
Bon bah j'vais faire mon autre concept : la grosse pourriture opportuniste
Je te le fais parvenir en mp celui-là.

_________________
#JeSuisSchmidt
"Le Futur est à jeter" source anonyme Shadow/BBS-Y2118


08 Jan 2016, 13:42
Profil
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Sep 2015, 20:31
Messages: 40
Localisation: ici
Message Re: métabarons
je kiffe d'avance

justement il manquait un dealer/revendeur pour écouler les "dons" des "donateurs" du groupe :)

_________________
le D20 spécial AD&D :)


08 Jan 2016, 17:39
Profil
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Sep 2015, 20:31
Messages: 40
Localisation: ici
Message Re: métabarons
je suis en déplacement avec un acces pourri au net depuis 10 jours , je reviens dans 7 jours

_________________
le D20 spécial AD&D :)


19 Jan 2016, 14:37
Profil
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Juin 2015, 14:24
Messages: 89
Message Re: métabarons
Journal de bord de la "Seconde Chance" :


Equipage : Juanito Eskobar, Canigou-Rex, Mac, Fourmiz, Crasher.


8 Mois après récupéré et remis en marche une épave vieille de 3000 ans, nous voilà enfin arrivé à l'issue de notre voyage. Nous avons mis un demi univers de distance entre nous et nos précédents patrons ferrailleurs. L'espace de la Sainte Eglise Industrielle (ou SEI) est loin, l'influence de l'Imperoratriz se fait moins évidente et pourtant les habitants des colonies continuent de cultiver leurs vices et se vautrent toujours autant dans les bras du Necro-Rêves... Bandes de cloportes...

P*tain... J'viens de faire les comptes, les ordures de la StellarCom m'ont soutiré 80 000 Buzzuk juste pour immatriculer le vaisseau et éviter qu'on se fasse atomiser par la première patrouille d'endogarde.... Il nous reste 19 000 Buzzuk, on a juste de quoi manger 1 mois et 16 jours de carburant. Après réapprovisionnement, ils nous restent 795 buzzuk, mais maintenant on peut tenir 5 mois et voyager pendant 6... C'est juste, très juste mais ce n'est pas la première fois.

Sur une planète coloniale en bordure de l'univers connu, j'ai été approché par trois lapins blancs. Ils m'ont proposé de faire pousser des plantes à feuilles bleues et de leur ramener des bestioles carnivores exotiques et si possibles inconnues. Plutôt exigeant les bouffeurs de carottes m'enfin... On est en bordure de l'univers connus donc on d'vrait ptet pouvoir mettre la main sur un charognard sur une planète *croise les doigts* juste après la frontière de l'univers connu.

L'équipage désireux de manger autrechose que des croquettes et la poubelle *raclement de gorge* le vaisseau me suppliant de lui fournir des pièces de rechanges, j'ai été contraint d'accepter ce contrat peu commun. "Des buzzuks sauf le Souk" Le dicton qui régit mon existence et qui jusqu'ici m'a permis de faire avancer cet équipage sans trop de casse.

Mission : Culture de plantes à feuilles bleues / chasse à la bestiole carnivore...


J-1 : La Seconde Chance est enfin prête à partir dans l'espace inconnu. 6 mois de carburant, 5 mois de nourriture, un SupraPistol, trousse de mécanos, trousse de soins et tout l'toutim.

J-30 : Nous avons quitté l'univers connu, il y a 10 jours. Nous voyageons aux instruments, c'est-à-dire aux jumelles vu l'état des capteurs du vaisseau. Mac a eu l'ingéniosité de nous trafiquer un capteur de spectre lumineux pour repérer les étoiles de type OIII. On devrait trouver une planète arable et abritant potentiellement des bestioles à ramener. Car oui, cultiver les feuilles bleues se fera sur une planète inconnue. Les feuilles bleues étant considérées illégales par la SEI autant faire ça discrètement.

J-36 : Après 6 jours à observer le vide inter-sidéral Canigou-Rex a enfin repéré une étoile de type OIII. Mac et Fourmiz ont aussitôt repéré une planète dont les caractéristiques semblent favorables.

J-37 : Passage dans la stratosphère puis l'atmosphère de la planète. Tout comptes fait, ce contrat est du gâteau. "Des buzzuks sauf le Souk" je l'avais dis ! Une petite planète avec des océans, des continents pleins de végétations, une atmosphère respirable. C'est le gros lot !
Crasher notre pilote manoeuvre et respectant son pseudonyme nous crash en plein milieu d'une clairière... Les capteurs du vaisseau et un petit tour permet de repérer que les pieds du vaisseaux sont totalement plantés dans le sol, la tourelle sous le ventre du vaisseau est endommagée... On a même pas commencé à se faire des Buzzuks qu'on a déjà des frais de réparations supplémentaires... "DES BUZZUKS SAUF LE SOUK" qu'j'avais dis !
Canigou-Rex et Mac tentent une reconnaissance à l'extérieur afin d'étudier le sol et les dommages infligés à la Seconde Chance par notre Crasher expérimenté. Ils sont tout de suite reçus par des jets de pierres et de flèches. Canigou et Mac sont légèrement blessés et ont fini par s'apercevoir que Crasher nous a posé en plein milieu d'un village d'indigènes et pile sur une de leur hutte en plus...
Les indigènes commencent à mettre le feu au vaisseau. Nos tentatives pour les intimider ou pour les réduire en charpies avec la tourelle supérieure sont inutiles. Nous décidons d'aller plus loin, tenter de trouver une zone sans autochtones.
Crasher réitère l'opération, un piqué qui emporte une seconde hutte dans un nouveau village, un 180° qui endommage les deux derniers pieds du vaisseau... Canigou-Rex tente l'intimidation prophétique à coup de SupraPistol laser mais n'arrive qu'à se prendre un jet de pierre en pleine figure...
J'décide de laisser cette planète tranquille avant qu'on soit considéré comme les ennemis de l'intégralité des peuplades. Canigou se fait rafistoler, rasage des poils du visage et un bandeau sale en guise de pansement. Le voilà borgne... Un mutant humanoïde à tête de chien borgne, déjà qu'il était pas beau à voir...

J-38 : Nouvelle planète repérée...

J-46 : Approche dans l'atmosphère de la planète. Un caillou plein de sable... Une impasse, on repart aussitôt.

J-48 : ESPOIR ! Planète repérée, les capteurs décident de fonctionner ! Apparemment celle-ci pourrait être la bonne : Verte/Bleue/ clairsemée de Blancs. Atmosphère respirable et végétation ! On s'approche, on se "pose". Pendant que Mac part en expédition, l'équipage répare les dégâts, moi j'écris les chroniques puis récupére des pierres et des plantes histoire de compléter ma collection géologique et mon herbier...
Mac prend peur lorsqu'il entend des bruits bizarres, rentre en courant et nous annonce que le sol n'a pas les propriétés suffisantes pour établir une culture de plantes bleues...
On reprend l'exploration de la planète pour trouver une zone plus prospice. On finit par arriver aux abords d'une vaste jungle. Crasher réussit à se poser en toute sécurité (mes prières ont été entendues, et celles du reste de l'équipage aussi). Mac, Fourmiz et moi-même tentons une sortie. Nous tombons nez à nez avec une bestiole gigantesque mais plutôt pacifique. Parfait, nous manquions de vivre pour terminer en toute sécurité le reste du voyage.
Après l'avoir pacifiée à coups de tourelle laser, nous avons pu récupéré un mois supplémentaire de vivre, un cuir de mauvaise qualité mais ptet bien qu'un collectionneur un peu farfelus pourra être intéressé. "Des Buzzuks sauf le Souk" les amis...
Les vêtements couverts de sang et de barbaques nous reprenons la route de l'espace, le sol de cette planète n'étant adapté à la culture des plantes bleues...

J-51 : Nouvelle planète, complètement bleue avec un peu de blanc. Nuageuse et océanique ? Nous survolons une étendue presque infinie d'eau... Crasher aperçoit un petit îlot et se pose magnifiquement dessus. L'îlot est bizarre, pas de sable, pas de terre, pas de plantes... Mac n'arrive même pas à analyser le sol, aprés plusieurs tentatives, nous entendons un son sortir des tréfonds de l'îlot qui se met à bouger ! Fuuuuuuuiiiiitteeeeee !

J-59 : Après avoir tenté d'analyser une bestiole aquatique géante et avoir fuis, nous avons enfin trouvé une nouvelle planète... Le moral de l'équipe s'amenuise de jours en jours. J'espère trouver une quelconque source de revenus pour apporter un peu de baume au coeur de l'équipage. "M*rde ! M*rde ! M*rde ! Une planète de glace ! Inutile pour le moment ! "

J-61 : Une nouvelle planète ?

J-65 : Un nouvel espoir ! l'équipage reprend du poil de la bête. On vient de repérer une nouvelle planète à l'atmosphère respirable avec des océans, continents et végétations mais pas d'espèces animales ou humanoïdes. Crasher respecte sa réputation et s'écrase sur la planète... Les moteurs sont complètement fichus.
Notre poubelle n'est plus que l'ombre d'elle-même... Plus de pieds, une tourelle en moins, des ordinateurs de bords et des capteurs capricieux qui font des bluescreen 6 fois sur 10 et maintenant les moteurs ! Nous allons rester bloqués sur cette planète !
Coups de pieds au c*l de l'équipage. Les mécanos bossent pendant que je les surveille. Mac teste le sol, il est cultivable !!! Il commence à entreprendre la plantation de plantes bleues.
Après avoir fait les comptes des ressources qu'il nous reste. Nous avons suffisamment de carburant pour rentrer sur notre planète coloniale mais pas suffisamment de nourriture pour survivre jusqu'à maturité et floraison des plantes... Encore une galère !
Je décide de reprendre la route de la planète aux Diplos tels Canigou l'a nommé. On pourra toujours récupérer des jambes de bestioles et se faire de bons gros steaks pour subvenir à notre besoin le temps que la récolte soit à maturité.

J-74 : Retour sur planète Diplo. Canigou fait son safari à coups de tourelle laser. L'incapable n'arrive même pas à toucher une bestiole de 20 mètres de haut qui se déplacent en bande(celle-ci est différente de la première, elle ne mange pas de feuille et est une fois et demie fois plus petite). Après une vingtaine de minutes de course-poursuite et de tirs de balayage, canigou arrive enfin à atomiser la bestiole.
Celle-ci à des bras atrophiés et des dents dignes d'un grand prédateur. Nous décidons de rester deux mois sur la planète, nous ne manquons pas de viande ici...
Pendant deux mois, nous mangeons du Diplo carnivore. Fourmiz a eu le temps de reprogrammer l'OS des ordinateurs de bords et des capteurs. Crasher et Canigou font des concours de construction d'arcs, de château de sables et se font des chapeaux en peaux de diplo. Mac et moi-même avons vérifié les vivres, nous possédons ce qu'il nous faut pour finir l'expédition avec une marge d'erreurs de deux mois.
Mac propose de prospecter dans l'espace et de croiser les doigts pour tomber sur une épave quelconque... L'instinct de ferrailleur reprend le dessus vu que nos compétences d'explorateurs/agriculteurs valent que dalles.. Puis bon ça fera toujours des pièces pour tenter de réparer notre poubelle/épave...

J-138 : les vacances sont finies ! On part prospecter l'espace à la recherche d'épave (les plantes devraient être prête d'ici 2 et demie).

J-149 : Mac repère une épave. Fourmiz n'arrive pas à déterminer le type de vaisseau si ce n'est qu'il doit être militaire... Crasher n'a jamais vu ce type d'engin... Manquerai plus qu'il y ait un crabe à l'intérieur et que celui-ci pondent des oeufs dans ses hôtes.. Bleuark.. J'commence à devenir paranoïaque après autant de temps loin de la civilisation...
L'engin a été attaqué et dépressurisé. Aucun survivant, pas de signe extra-terrestre à bord. Une soute ridicule, mais deux chasseurs stockés. C'est une sorte de corvette militaire... Intéressant. "Si on se décide à devenir pirate ça peut être utile" balancent Mac et Canigou. Je suis d'avis de le refourguer pour un bon paquet de Buzzuks mais l'équipage vote pour le garder.
J'suis pour la gestion collégiale des questions aussi importantes, je me plie à leur choix.

J-150 : On tracte l'épave militaire jusque sur une des 63 lunes de Diplo-Planet. On le cache dans un canyon. Aucun moyen de le piloter, l'épave est codée dans une langue inconnue et nous n'avons pas les compétences adéquates pour en comprendre le fonctionnement... Pour le moment.
Les incapables... Les incapables !! On accepte une mission de culture de plantes mais aucuns d'entre nous ne sait comment fonctionne la pollinisation des plantes ! On ne pourra pas récupérer de nouvelles graines pour tenter une se faire une nouvelle culture !
On prend notre mal en patience et on retourne sur la planète coloniale pour en apprendre plus sur le processus de pollinisation... On pourra d'ailleurs récupéré un peu de carburant histoire de dépenser nos derniers buzzuks...
"Des buzzuks sauf le souk" mais pour le moment c'est carrément le SOUK !

J-180 : Retour sur la planète, apprentissage de la pollinisation. Allez hop ! on retourne chercher les récoltes !

J-210 : Recupération des feuilles bleues et des graines ! Missions accomplies ! Fini les privations, le rationnement des vivres et la paranoïa spatiale ! On va pouvoir souffler un peu et compter les Buzzuks !!

J-240 : Les trois bouffeurs de carottes sont contents et nous payent bien. On a pu s'acheter un robot jardinier, des outils de construction/réparation, des armes hypodermiques et des plaques de ferrailles pour se construire des cages.
La culture des feuilles bleues sera accomplie par Marvin notre nouveau membre d'équipage. Le robot jardinier qu'on laissera seul sur la planète (tout en ayant désactivé son module social et de dépression).

Nous allons pouvoir nous lancer dans la chasse au Diplo. Les lapins semblent vraiment désireux de ces bestioles...


Journal de Bord de Juanito Eskobar, Capitaine de la Seconde Chance...

Image

Image la "Seconde Chance"
Image dessin de la Seconde Chance pimpée en mode Diplo selon les conseils de Crasher & Canigou. Idée toujours à l'étude.

Image Bestiole surnommée Diplo par Canigou.

Dessins réalisés par Juanito Eskobar pendant ses heures perdues...

Image Photo de la corvette militaire.

_________________
#JeSuisSchmidt
"Le Futur est à jeter" source anonyme Shadow/BBS-Y2118


05 Mar 2016, 18:54
Profil
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Sep 2015, 20:31
Messages: 40
Localisation: ici
Message Re: métabarons
ils sont capable de tout !!! j'ai eu peur ...

avec 6D6 ils arrivent a faire moins de 10 ... crash !! et comme ils ont merdé le scan ... forcement sur la hutte du chef du village en train de faire une bonne bouffe pour la peuplade ( ils sont énervés ensuite et la cheminée fout le feu au toit en chaume sur laquelle repose le vaisseau ... )

pour faire un arc : survie = 3D ... et on me sort un 1 !!! si si ... le dé métadé qui fait 1 retire le meilleur dé ( un 6 ) reste 1 ...

deux mécanos incapable de rebooter les capteurs et le pilote adjoint y arrive par hasard

puis le mécannos me sort un 33 !! il reprogramme le bouzin et améliore les capteurs pendant que le pilote recrash encore la poubelle diminuant sa manœuvrabilité à 0D et la vitesse atmosphérique à 150km/h ...

sur les 8 planetes que j'avait prévu ... ils ont en visités 6 plus ou moins rapidement

pour trouver une épave ils me sortent un 30 ... puis me battent au dés pour savoir quoi leur donner ... (ils ont eu beaucoup de mal a trouver d'où viens leur nouveau vaisseau de combat :) ... ha ces jeunots qui ont jamais vu le club dorothé !!! incultes )

mais :
ils sont en plus d’être des ferrailleurs ( métier considéré juste en dessous des éboueurs ) , trafiquants ( avec la SEI au cul s'ils se font prendrent ) et veulent devenir pirates ( détestés par tout le monde )
ils ne savent toujours pas ce qu'ils cultivent et transportent , s'en foutent et prennent le pogonon ( et puis c'est tout !!)

ils ont pensé au suicide programmé de Marvin mais oublié de lui peindre "42" sur le torse pour l'occuper a réfléchir sur la Question

maintenant ils voudraient récupérer des diplos pour les larguer sur les villages afin d'occuper la population le temps de récupérer les pieds de leur vaisseau ... le plus fou a envie d'en profiter pour fonder une religion et devenir leur "dieu"

l'alien insectoïde mange du diplo ... ça promet pour la suite ;)

bref je me suis bien amusé et bien rigoler . pas besoin de faire un super scénard, ils font le reste comme des grands

le pire est a venir ... aprés avoir visité l'univers inconnu ... ils vont devoir faire un tour dans une endocité (où l'on tire a vue les mutants pour rigoler , les drogues sont fois moins cheres que la bouffe , devoir traverser suicide-allée , ... )

_________________
le D20 spécial AD&D :)


05 Mar 2016, 19:55
Profil
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 06 Oct 2015, 17:18
Messages: 34
Message Re: métabarons
Alors que l'équipage mangeait tranquillement trois lapins sont arrivés nous refiler leur merde de plante a planter sur une planète avec un soleil O3 qu'il faudrait trouver (rien que ça!!!).
Après quelques achat et jours de recherche (détail des achats : 30 jours de repas hydroponique, 30 jours de TUC et 5 jours de conserve), nous avons trouver une planète prêt d'un soleil qui pouvait correspondre.
Sur cette planète nous avons testé le sol qui ne correspondait pas au besoin de la foutue plante. Cependant nous avons trouver une population locale. Ces autochtones (physiquement ewok, mentalement a mi chemin entre les lapins crétins et les bisounours) (j'oubliais ils sont insomniaques), le poisson mutant échangea des Tuc en essayant de se faire comprendre (après s'être enfui en courant devant cette horde effrayante) et réussit à récupérer des fruits et légumes, racines et autres en échange.
Après avoir vu une autre étoile a quelques jours de distance, nous nous sommes rendus compte qu'il y avait une fuite électrique dans le vaisseau, utilisant les fourmis mécano pour trouver la fuite nous nous sommes aperçus que 2 bisounours comme nous les appelions, s'étaient incrustés dans l'une des cales, résultat le retour vers notre planète de départ fut un calvaire dû aux 2 bisounours, même celui qui en était fan au début fini par vouloir les tuer, résultat les fruits restants furent vendus sur la planète.
Les 2 bisounours toujours a notre bord se sont amusés avec une lampe a dynamo, pendant que nous reprenions la route vers une planète au nord de l'univers connu (planète coloniale), afin d'y vendre les 2 emmerdeurs. Deux membres de l'équipage en sont même venu aux mains, les nerfs mis à vif par la présence des "adorables" ours, mais le pilote réussit à les calmer.
La vente s'est bien déroulée 10000 dans les poches pour les 2 bisounours.
Après la vente notre départ a été précipité pour empêcher un retour, et nous avons pris la direction de la planète coloniale la plus proche afin de prendre une cuite monumentale.
Suite a cette cuite nous avons décidé de soit recommencer avec d'autre planète soit disparaître mais recommencer au moins une fois. Nous avons aussi pensé à devenir trafiquants de fruits et légumes (ça rapporte beaucoup, si si!), ou bombarder des stations orbitales de bisounours pour les détruire de l'intérieure et ensuite récupérer les restes en tant que ferailleurs innocents. Mais le trafic de bisounours était la meilleure option.
Ah et notre pilote a réussit TOUS ses décollages et atterrissages! Laurent n'en revenait pas. Il a même réussit à faire 41 avec 4 dés pour citer Laurent: "pendant que les autres se sont écrasés 10 fois".

Je me permets de rajouter les quelques phrases qui transcrivent très bien notre aventure:
-Personne ne dort? Personne sur les chiottes? Ok, on coupe le courant!
-Aujourd'hui, nous étudions l'économie des Tuc!
-Tu veux devenir trafiquant de fruits et légumes dans un univers où les armes sont en libre service?! (Laurent a dû sortir à ce moment pour se calmer)
-Le mutant de combat qui fuit devant les bisounours!
-On peut bombarder une station de bisounours pour provoquer une vague de suicide et tout récupérer (Laurent pleurait de rire...)


17 Avr 2016, 15:52
Profil
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 31 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3  Suivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB © 2013 phpBB Group.
Designed by STSoftware for PTF.
Traduction par phpBB-fr.com